dimanche 26 juillet 2009

No Boder // No Nation // Stop the deportation

A Calais comme partout ne laissons pas la police ratonner nos rues. Avec ou sans papier, pas de guerre entre les peuples, pas de paix entre les classes, Vive la solidarité internationale !!

Si vous êtes dans l'coin,

Les descentes dans les jungles et les squats se sont intensifiées : la nuit dernière, 4 descentes dans un squat de Soudanais, avec lacrymos et 2 personnes embarquées ; la jungle des Afghans a aussi été visitée au petit matin, personne n’a été embarqué mais la police a pris des photos et a compté tous les migrants qui étaient là - pour la plupart des mineurs vu que la majorité des adultes, pour qui le risque d’expulsion est plus grand, se sont cachés ; il y a aussi eu des descentes dans les squats des Erythréens et des Somaliens.

Plus que jamais besoin de renfort sur le terrain.

Beaucoup de locaux sont allés à la jungle aujourd’hui suite à un appel fait par des militants pendant un concert.

Pour vous tenir informé : Indymedia Lille

3 commentaires:

STRONGOS a dit…

Hey friend, I can't read french, but I used google translator and all I can see is: resist... nations are only territory names, borders can't be more strong than life!
I've added Viva La Anarquia to my blogroll, coul you do the same for my blog.
Please, check it at http://factor-zero.blogspot.com
Keep up the fight!

CHEEROKIE SOUND a dit…

Nice blog friend! ;) Do you want exchange linx?
Best wishes and just keep going!
ANARCHY WORLD WIDE!
Greetins from Serbia

Joune a dit…

sa fou les boules c'est avis d'expulsions , c'est flic qui viennent déranger les squatteurs , surtout que j'ai était dans quelque squatt et les mecs déranger pas , aprés défois y'à des squatt où ils font des concerts et sa derange les voisins mais pas besoin d'en arrivé là non plus , notre squatt à nous a était bétoné , on avait un espece d'imeuble qui était un ancien salon de coiffure super grand mais comme des cons il ont oublié de fermé une fenetre héhé :D sauvez le squatt ^^ enfin bref bon courage.